Les Pozzi, Une famille d’exception

Benjamin, Samuel, Catherine – un père, son fils et sa petite-fille –,trois générations de Pozzi au parcours singulier, mais portés par une exigence commune, trois histoires ayant pour cadre le XIXe siècle et le premier tiers du XXe, période de profonds changements et d’instabilité politique, marquée par deux empires, trois monarchies, deux républiques, trois révolutions et deux guerres, mais d’une richesse intellectuelle et d’une création artistique incomparables.


L’histoire du pasteur Benjamin Pozzy (1820-1905), véritable combattant de la foi, se confond avec la lutte fratricide touchant l’église réformée, portée par le mouvement schismatique « Le Réveil », particulièrement important dans la basse vallée de la Dordogne, aboutissant à la création des « églises libres ».

Le professeur Samuel Pozzi (1846-1918), à la double personnalité, « Docteur Pozzi et Mister Sam » : travailleur acharné le jour, agrégé de médecine, chirurgien avisé et inspiré, considéré comme le père de la gynécologie moderne, et mondain le soir, pétri de culture, séducteur impénitent, choisissant ses relations parmi l’aristocratie et la haute bourgeoisie fréquentant les « salons littéraires ».

Enfin, la poétesse Catherine Pozzi (1882-1934), assoiffée d’absolu, poétesse et diariste de talent, grande dame douée d’une culture encyclopédique, mais à la destinée tragique, contrariée par une maladie incurable – la tuberculose –, un mariage raté avec l’auteur de théâtre Edouard Bourdet et une liaison mortifère avec Paul Valéry.

L’occasion de rencontrer au travers de ces histoires, d’innombrables figures illustres, Sarah Bernhardt, Mounet-Sully, Paul Broca, Lecomte de Lisle, Georges Clémenceau, Marcel Proust, Édouard Bourdet, Paul Valéry et tant d’autres et de découvrir, « La Graulet », propriété familiale située en Périgord, près de Bergerac où tous aiment se retrouver pour s’y ressourcer, portés par un lien indéfectible.

L’auteur

Bergeracois d’origine, Jean-Philippe Brial Fontelive ne peut renier ses origines. Il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à sa ville et à sa région. C’est ainsi qu’il a publié, Bergerac de plume en plume, parcours libre et chemins croisées (2006), Histoires mémorables, chronique de la vie bergeracoise 1920-1965 (2008), La Véritable Histoire de Cyrano de Bergerac (2011), Bergerac en Périgord pourpre entre vignoble et bastides (2013), Le Grand Salvette, histoire du barrage éclusé de Bergerac (2016), et de nombreux articles dans la revue L’Avenir du Passé dont il a été le rédacteur en chef jusqu’en 2017. 


Jean-Philippe Brial Fontelive
— Format 15 x 21 cm, 196 pages, 19 € —
ISBN 978-2-9560026-8-0 – EAN 9782956002680

Vous pouvez télécharger notre Bon de Commande,
l’imprimer, le remplir et nous le retourner…


LES ÉDITIONS SECRETS DE PAYS & ESPRIT DE PAYS

Consultez le sommaire de la rubrique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.