La Dordogne : les chiffres clés

Voici quelques chiffres permettant de dresser un bref état des lieux du département de la Dordogne. Vous trouverez ici l’essentiel de ce qu’il faut savoir grâce à une présentation synthétique accompagnée d’une liste de sources utiles…

Généralité

  • Superficie : 9060 km2, 3e département de France par sa superficie.
  • Largeur : 141 km – Hauteur : 186 km.
  • Nombre d’arrondissements : 4. Périgueux (193 592 hab), Bergerac (114 481 hab), Sarlat (77 382 hab), Nontron (42 413 hab).
  • Nombre de cantons : 25. Le département de la Dordogne comptait 50 cantons. Depuis 2014, il en compte plus que 25.
  • Nombres de communes : 557 communes dont 498 rurales.
  • Représentations politiques : le Conseil départemental compte 1 président, 14 vice-présidents, 4 députés, 2 sénateurs et 50 conseillers généraux.
  • 4 vallées principales : Dordogne, Vézère, Isle et Dronne.
  • Pôles urbains : Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron.
  • Taux d’urbanisation : 48 %.

La Population

  • Population : 429 268 habitants, selon le chiffre de référence publié par l’INSEE pour 2015 – issu des statistiques de 2012, soit 13 % de la population aquitaine.
  • Densité (2014) : 46 habitants/km2 (France métropolitaine = 117 hab./km2 – Aquitaine = 80 hab/km2).
  • Âge de la population (2012) : – 20 ans : 20,2 %, 60 ans ou plus : 31,9 %.
  • Âge moyen : 45,2 ans en 2010 contre 43,4 ans en 1999, soit le plus élevé de l’Aquitaine.
  • Naissances domiciliées en 2013 : 3 486.
  • Décès domiciliés en 2013 : 5 266.
  • Nombre de ménages en 2011 : 188 807.

Revenus fiscaux

  • Revenu net déclaré moyen par foyer fiscal : 20 482 € en 2011.
  • Foyers fiscaux imposables : 118 676 € en 2011.
  • Foyers fiscaux imposables en  % de l’ensemble des foyers fiscaux : 48,89 % en 2011.
  • Foyers fiscaux imposables : 124 542 € en 2011.
  • Foyers fiscaux imposables en  % de l’ensemble des foyers fiscaux : 51,2 % en 2011.
  • Médiane du revenu fiscal des ménages par unité de consommation : 17 043 € en 2010.

Emploi – Chômage

  • Emploi total (salarié et non salarié) au lieu de travail : 151 733 en 2011.
  • Actifs ayant un emploi résidant dans la zone : 156 564.
  • Taux d’activité parmi les 15 ans ou plus en  % : 50,8.
  • Nombre de chômeurs : 22 339.
  • Taux de chômage en  % : 12,6.
  • Taux de chômage des hommes en  % : 11,4.
  • Taux de chômage des femmes en  % : 13,9.
  • Part des femmes parmi les chômeurs en  % : 53,6.

Infrastructures

  • Aéroport Bergerac Dordogne Périgord : Selon les chiffres publiés en février 2013 par l’Union des Aéroports Français, l’aéroport de Bergerac se classe à la 29ème position juste derrière celui de Limoges, avec 284 393 passagers en 2012.
  • Aéroport Périgueux-Bassillac : en 2011, 7 256 passagers + 1 256 passagers transitant de Bergerac.
  • Autoroute A89 (La Transeuropéenne) reliant en 2013 Libourne à Lyon via Clermont-Ferrand.
  • Route nationale 21 reliant Limoges à la commune de Lourdes.

Économie

  • Nombre d’établissements actifs : 53 299 au 31 décembre 2012 :
    • Part de l’agriculture : 23,4 %.
    • Part de l’industrie : 5,7 %.
    • Part de la construction : 10,7 %.
    • Part du commerce, transports et services divers : 49,7 %. dont commerce et réparation automobile : 13,6 %.
    • Part de l’administration publique, enseignement, santé et action sociale : 10,6 %.
    • Part des établissements de 1 à 9 salariés, en : 241,9 %.
    • Part des établissements de 10 salariés ou plus : 3,9 %.
  • Commerce : 14 870 salariés, principalement dans la grande distribution (avec 7 200 salariés) et dans le détail (avec 4"100 salariés).
  • Artisanat : 14 000 salariés, dans 9 000 entreprises.

Agriculture

  • La Dordogne est un département à vocation agricole : 304 686 hectares en 2014, soit 33 % de son territoire.
  • Population agricole : 20 590 personnes travaillant sur 8 700 exploitations. Plus d’un actif sur quatre travaille dans l’agriculture ou l’agroalimentaire. Ce secteur réalise un chiffre d’affaires de 727 millions d’euros. Chaque année, 150 personnes s’installent en agriculture.
  • Céréales : 88 000 hectares dont 40 % attribués au maïs et un tiers au blé tendre.
  • Oléagineux : le tournesol est cultivé sur 70 % des superficies développées en oléagineux.
  • Production de fruits : fraises (74028 tonnes en 2014 sur 230 exploitations soit 20 % de la production nationale), noix (2e département producteur).
  • Bois et forêts : 3e département français par sa superficie forestière, avec 418 370 hectares environ de forêts, soit 45 % du territoire (25 % en moyenne nationale), équivalent à la superficie agricole. Une forêt privée à 99 % (avec 90 827 propriétaires se partagent 393 728 ha, dont un peu plus de 40 000 possèdent moins d’un hectare). 157 entreprises et 3 676 salariés pour un chiffre d’affaires de 910 millions d’euros — Chiffres 2015.
  • Production viticole : 15 000 ha en 2012 dont 12 500 ha répartis dans le Vignoble de Bergerac entre les appellations d’origine contrôlées Bergerac et côtes de bergerac, Pécharmant, Monbazillac, Montravel, Haut-montravel, Côtes-de-montravel, Rosette, et Saussignac. 525 430 hectolitres en 2012.
  • Tabac : 2e rang national pour la variété Burley.
  • Industries agro-alimentaires : 45 en en 2012.

Arboriculture fruitière

  • Pruneaux : la Dordogne représente entre 5 et 8 % de la production française avec 2000 à 5000 tonnes de pruneaux produits par an, selon les années.
  • Pommes : de 1970 à 2000 le nombre d’exploitations a été divisé par 3 en Dordogne et par 7 en France. Sur la même période, les surfaces en vergers de pommiers ont diminué de 30 % en France et progressé de 27 % en Dordogne essentiellement grâce au Nord Est du Département. La surface moyenne des exploitations est passée de 2.8 ha en 1970 à 11.4 ha en 2000. 85 à 90 % de Golden avec des rendements moyens de 30 à 45 tonnes par ha. D’après les chiffres communiqués en 2012 par Chambagri.
  • Noix : 6524 tonnes en 2012. 1 600 nuciculteurs. 3,2 ha de noyers par exploitation en moyenne.

Autres productions végétales

  • Truffes : 4 à 9 tonnes sont produites en Périgord. Plus de 100 ha de truffières sont plantés chaque année en Dordogne, à partir de plants mycorhizés.
  • Cèpes : La production de cèpes est aléatoire, car très dépendante des conditions climatiques. La production de cèpes lorsque les bois sont entretenus se situe autour de 50 à 80 kg/ha. En 1995, l’association Cèpes du Périgord a déposé la marque « Cèpe du Périgord ».
    On ne sait pas vraiment ce que représente l’ensemble de la production de cèpes en Dordogne. Toutefois, le sud du département affiche 80 tonnes vendues pour une superficie de 40 000 hectares.

Élevage

  • Production de viande (en tonnes) : Veaux : 52000 têtes en 2012, ce qui place la Dordogne au 5e rang des départements français, Bovins / Lait : 30 520 vaches en 2012 et 175 millions de litres collectés, Porcins : 14 587, Ovins : 21000 en 2011, Caprins : 21 000 en 2008 et un million de litres de lait, d’après les chiffres communiqués en 2012 par Chambagri.
  • Volailles – Oies : 13 000 en 2013 (la Dordogne est le 1er département producteur d’oies grasses). Canards : 2,2 millions en 2012. Volailles à rôtir (poulets standard et qualité, coquelets, chapons et poulardes, dindes, pintades, cailles) : avec plus de 6 millions de têtes, la Dordogne produit 20 % des poulets élevés en Aquitaine et se situe au 2e rang après les Landes. Cette activité concerne 200 à 250 exploitations dont environ 75 % sont adhérentes à une organisation de production, les autres commercialisant essentiellement en direct auprès des consommateurs.
  • Apiculture : 597 apiculteurs ont réalisé une déclaration annuelle de ruchers en 2012. 1 147 ruchers sont présents sur le territoire (soit une moyenne de 2 ruchers/commune) et assurent une couverture de pollinisation homogène du territoire. 10 871 ruches ont été déclarées en 2012, soit une moyenne de 18 ruches par apiculteur. 108 exploitations apicoles dont 25 “moyennes à grandes”, ce qui place le département au 2e rang régional.

Tourisme

  • La Dordogne est le premier département en nuitées françaises en environnement “campagne”.
  • Nombre de touristes chaque année : 3 millions de touristes.
  • Chiffre d’affaires (consommation touristique) : avec 1,4 milliard d’euros, le secteur du tourisme représente 22 % de son activité économique.
  • Nombre de nuitées : 26 millions.
  • Nombre d’emplois : il emploie 9000 travailleurs permanents et saisonniers (2600 emplois directs toute l’année), soit 5 % de l’emploi salarié, et près d’un emploi sur deux est lié au tourisme se situe dans l’hôtellerie et la restauration.
  • Hôtels : 221 campings au 01.01.12 dont 29 hôtels 0 étoile, 14 étoiles 1 étoile, 103 hôtels 2 étoiles, 60 hôtels 3 étoiles, 15 hôtels 4 étoiles.
  • Campings : 211 campings au 01.01.12 dont 49 campings 1 étoile, 60 campings 2 étoiles, 71 campings 3 étoiles, 31 campings 4 étoiles.
  • Résidences secondaires : 33 302.

Consultez le sommaire de ce dossier