Lionel Grenon, Photographe humaniste

© Lionel Grenon - Studio Clin d'Œil
« Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. » Voilà une citation de Henri Cartier Bresson convenant bien à Lionel Grenon, photographe professionnel natif de Couze et Saint Front, aujourd’hui installé à Prigonrieux.

Pousser la porte du studio « Clin d’œil », c’est entrer tout de suite dans le vif du sujet. Vaste hall d’accueil lumineux, loge, salle de finition, espace studio spacieux, conçu pour offrir un service photographique complet et sur mesure ; l’ensemble réalisé avec soin et fonctionnalité, pour le confort du client et du photographe. Visiblement, on n’est pas dans l’amateurisme mais chez un vrai professionnel de l’image.

Lionel Grenon, Photographe humaniste

© Lionel Grenon, Photographe Humaniste – Portrait

Lionel Grenon, la photo ? Une vocation…

« À l’âge de huit ans, je savais ce que je voulais faire. C’est en prenant ma maman en photo sur la route du Tourmalet avec mon petit Retinette Kodak que je lui annonçais : – Je serai photographe ! » Et puis, parfois, une rencontre suffit. Ce fut Pierre Boitrel (1) ! Un photographe amateur passionné, aujourd’hui reconnu pour son talent de photographe animalier.

« J’intégrais le club photo de Lalinde, confie Lionel, j’avais 10 ans ! » Il ignore alors qu’il faisait là son premier pas vers son futur métier. Volontaire et motivé, Lionel réussit le concours d’entrée à l’école nationale de photographie d’Orthez. Après un passage aux Beaux-Arts de Bordeaux, il débute en 1986 en tant que salarié à La Rochelle. Puis, en 1997, de retour en Dordogne, il crée son entreprise pour vivre de son art, en tant que « portraitiste humaniste ». Son chemin est désormais tout tracé.

Un artisan de l’image, dans l’excellence

En 1999 (« Année internationale des personnes âgées »), il obtient le premier Prix international UNESCO ; un moment d’exception qui couronne un travail de fond mené auprès des personnes âgées dans différentes maisons de retraite, un travail nécessitant de grande qualité de cœur et d’écoute.

En 2006, il obtient le titre de Maître Artisan puis, en 2009, ceux de Portraitiste de France et de Maître Artisan d’Art. C’est à ce titre de Maître Artisan d’Art, que peu de professionnels détiennent en photographie, qu’il est le plus attaché.

En 2010, il reçoit la médaille de bronze de la Reconnaissance artisanale puis, en 2011, pour la deuxième fois, le titre de Portraitiste de France, catégorie mariage ; un titre décerné à une élite puisque seulement quatre photographes peuvent y prétendre en France.

En 2015, de nouveau récompensé au titre de Portraitiste de France, il obtient également celui de L’European photographer, à Bruxelles. Une distinction visant à reconnaître et récompenser l’excellence des photographes professionnels européens.


Le studio « Clin d’œil »

À l’ère du tout numérique où tout passe par écrans et claviers interposés, il est réconfortant de retrouver des lieux bien vivants. Ici, on baigne dans l’univers du photographe de famille, celui qui entre dans l’intimité des gens. Le studio reste l’étape ultime après avoir fait connaissance, établi un lien, car chaque photo raconte une histoire et chaque histoire est unique. Lionel se définit comme « Photographe Humaniste » en proposant des prestations de photographie sociale.

© Lionel Grenon - Studio Clin d'ŒilQuelles que soient les photos : nouveau-nés, mariages, mode, ou autres, Lionel prend le temps ; un temps qui est, selon lui, fondamental, pour mettre en confiance et réaliser de belles images. « Dans mon travail de studio, j’adhère à un style, le plus épuré possible. Lorsque l’on regarde une image, on doit tout de suite aller à l’essentiel, l’émotion dans le regard. J’adore travailler le free style et le live style en studio, faire bouger mon modèle pour reproduire les vrais moments de vie. Pour rendre son modèle complice, il faut être le premier à ouvrir son cœur à l’autre pour découvrir toutes ces émotions cachées, alors les sentiments et la complicité se dévoileront ! Mes séances photos sont toujours des moments d’échanges et de partages. »

Preneur de toute technique lui permettant d’optimiser l’image personnelle de ses modèles, il a effectué une formation et obtenu un agrément en colorimétrie comportementale. « Il me paraît indispensable de conseiller mes modèles sur leurs tenues vestimentaires par le langage des couleurs, pour trouver la meilleure harmonie. Chaque être humain réagit différemment à une couleur. Tant qu’à faire, choisir celle qui illuminera le mieux son visage. La clé du succès est de se séduire soi-même, avant tout. Si l’on se sent bien, on sait que l’on peut plaire aux autres. »


L’œil et le cœur…

En quelques mots Lionel traduit sa perception intime de son art : « Je ne photographie pas comme je vois, mais comme je ressens. Mes images sont à la photographie ce qu’est la poésie à la littérature : l’émotion en plus avec un brin de poésie et d’impertinence. Ce n’est pas mon appareil photo qui fait l’image dont vous rêvez, mais seulement mon œil et mon cœur ». Et de conclure : « Je fais un superbe métier car je donne du plaisir aux gens… et c’est formidable ! »


Françoise Cheyrou, Publi reportage

Lionel Grenon – Studio Clin d’Œil Photographies
www.clindoeil-photo.comclindoeil@clindoeil-fr.com – 06 80 87 07 74 / 05 53 73 18 18


Notes :


Cet article a été publié dans le numéro 10 du magazine « Secrets de Pays »

Vous pouvez vous le procurer sur la boutique du site…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.