Alain Vergez, Professionnel de l’image

« La photo aboutie c’est quand le regard te dit quelque chose… »

Alain Vergez, photographeArtisan de la photographie, Alain Vergez se qualifie ainsi car il a acquis un savoir-faire par une formation professionnelle doublée d’un parcours qualifiant. « J’ai commencé mon apprentissage auprès de mon père en 1972. Par la suite, une saison à Paris chez Louis-René Astre m’a permis de m’initier à la photo de mode. » Véritable institution parisienne de la photo de mode, ce studio a longtemps collaboré avec le magazine Vogue et quelques photographes prestigieux tels Richard Avedon ou David Bailey. « J’ai passé quelques mois à Fribourg dans un domaine autre, la publicité, puis accompli mon service militaire au laboratoire photographique des armées. En 1975 je me suis installé à Lalinde après m’y être marié et en 1986 j’ai repris le studio photo familial. » Quarante années d’expérience couronnées deux fois au titre de Portraitiste de France (en 2011 et 2013) par le GNPP (Groupement national de la photographie professionnelle). Reconnu par la profession, Alain Vergez signe la qualité de travail d’un « artisan-artiste » au service de la photo.

La technique d’abord…

Du travail en studio aux scènes de vie ou aux reportages de mariages, Alain exprime un savoir-faire doublé d’une exigence rigoureuse. Il explique : « La photographie existe à travers le savoir-faire du photographe, sa technique, sa capacité à créer une ambiance, à mettre à l’aise les personnes qui constituent le sujet de la photo, tout en répondant à leur demande. Il doit veiller au cadrage, à l’angle de prise de vue, à la lumière, l’expression. » D’une scène, un élément essentiel retiendra son attention. Il capte alors l’instant et c’est à ce moment-là, à partir de ce fragment de vie que surgit l’émotion. Cet « instant décisif » reste la formule consacrée d’une figure illustre de cet art, Henri Cartier-Bresson.

De la photo de studio à la révolution numérique

Aujourd’hui, le marché de la photo est devenu accessible à tout le monde, faussant la vision du grand public. L’ère du numérique a favorisé cette démocratisation de l’image et l’éclosion de talents. Désormais, la photo fait partie intégrante de nos vies puisque même nos téléphones font office d’appareil photo ! Une évolution mettant à mal la profession. Alain, toujours soucieux de maintenir la qualité de son travail, a su ajouter au panel de ses compétences la maîtrise de l’informatique, tout en restant attentif à la personnalisation du service.


De père en fils…

Roger Vergez s’installe à Lalinde en 1956. Né à Paris tout près d’un lieu prédestiné : l’usine Pathé ! Autodidacte, il fait ses toutes premières armes au photo-club de Périgueux. Il s’installera à Lalinde, rue Pierre Brossolette, dans une boutique tenue alors par un photographe alsacien, M. Hotz. Par la suite il transfèrera son espace photographique rue des Martyrs. M. Roger Vergez décède en 1989.

Vivian Maier, grand maître de la photographie de rue

Au fil de notre entretien, Alain évoque avec émotion sa grande admiration pour l’extraordinaire Vivian Maier, cette photographe exceptionnelle, découverte fortuitement par John Maloof qui n’eut de cesse de la mettre en lumière. C’est l’incroyable histoire de cette nounou vivant à Chicago qui, tout au long de son existence, prit plus de 120 000 photographies sans les avoir vues elle-même pour la plupart, faute de moyens pour les faire développer. On la soupçonne d’avoir choisi la garde d’enfants pour être libre d’exercer son art quand elle le souhaitait, le plus souvent à l’insu de tous.


Passion nature…

C’est au cœur de la nature qu’Alain a pratiqué l’équitation de longues années durant. Aujourd’hui, le VTT a remplacé l’animal. Il n’est donc pas rare de le croiser sur nos chemins, au cœur de cet espace de liberté et de quiétude.

« Professionnel de la photo, oui, artiste, non ! », tels sont ses mots, proches des propos de Pierre Soulages : « L’artisan sait toujours où il va. L’artiste, pas forcément ». Alain Vergez sait où il va ! Entre technique rigoureuse et intention esthétique, il a tracé son chemin et le poursuit avec un indéniable talent.


Alain VERGEZ
Les Huguenots  24150 Lalinde – Tél. 05 53 61 13 16 & 06 76 53 78 56
E-mail : photos.vergez@orange.fr – Site : www.photosvergez.com


Françoise Cheyrou

Cet article a été publié dans le numéro 8 du magazine « Secrets de Pays ».

Vous pouvez vous le procurer en consultant la boutique du site…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.