Glossaire : le vocabulaire des Bastides


— Consultez notre dossier : Les Bastides du Périgord
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

A

Acapte : taxe perçue par le tenant du fief lors du changement de propriétaire.

Agrier : droit prélevé sur les propriétés rurales, soit en argent, soit en nature. — Voir Champart.

Amban : couverts entourant les places des bastides. Synonyme : cornière.

Alberque ou Albergue : droit du seigneur de se faire héberger. Au XIIIe siècle cela devient un impôt en argent versée au seigneur afin d’être dispensé de battre au sol ses récoltes. Voir gîte. Synonyme : droit de gîte.  

Alleu : terre libre pour laquelle le propriétaire ne devait aucune redevance et ne relevait d’aucun seigneur.

Alleutier : propriétaire d’un alleu.

Androne : espace de 25 à 40 cm créé entre les maisons voisines pour éviter les incendies et fermé en général au milieu de sa hauteur par des murs qui se rejoignaient. Les andrones recueillaient les eaux de toiture et les eaux usées. Synonyme : entremi, « au milieu de ».

Arayer : terme de vieux français signifiant équiper ou diviser une terre.

Araze : ancienne unité de mesure de longueur équivalant à 0,46 m.

Archère : ouverture verticale et étroite pratiquée dans une muraille pour permettre le tir à l’arc ou à l’arbalète sur les assaillants.

Are : unité de superficie agraire égale à 100 mètres carrés.

Arpent : unité de mesure agraire divisée en quatre quartiers, chaque quartier se divisant en quarterons. Ce terme était aussi utilisé pour désigner une unité de terre arable.

Assolement : désigne à la fois la succession des cultures dans le temps et la répartition des cultures sur l’espace cultivé. L’assolement peut comporter en outre une période de repos d’une ou plusieurs années, la jachère.

Assommoir : mâchicoulis aménagé au-dessus de la porte, entre la herse et les vantaux.

Aune : mesure de longueur, équivalant à 3 pieds ou 7 pouces.

Ayral : parcelle attribuée aux habitants de la bastide, pour y bâtir leur maison et ses dépendances. Terme équivalent à localium.

Arcades : voir Couverts. Synonyme : embans, galerie, garlandes.

Auvents : voir Couverts. Synonyme : embans, galerie, garlandes.

Avocat : la profession est organisée par l’ordonnance du 23 octobre 1274. Il a pour fonction de plaider et se distingue du procureur.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

B

Baile, Bayle : représentant du ou des fondateurs dont il défendait les intérêts localement. Il exerçait d’importantes fonctions d’administration et de justice. Charge affermée chaque année (appelé « prévôt » dans le Nord).

Baillie ou baille : juridiction dans laquelle le balle ou le baille, représentant du seigneur ou du roi, avait autorité.

Ban : droit de commander, d’autoriser, de juger et de punir énoncé par le roi ou le seigneur.

Banalité : droit que le seigneur avait de contraindre les habitants de moudre leurs grains à son moulin ou de faire cuire leur pain à son four. Découle du droit de ban : droit de défendre, d’interdire. Sorte de monopole seigneurial. Les principales banalités sont: le four banal, le moulin banal, le pressoir banal, le marché aux vins.

Bandier : voir messeguier.

Bannes : grandes pièces de tissu ou tapisseries que l’on plaçait sur les façades des maisons les jours de fête.   
 
Banni, banalité sur le vin : droit pour le seigneur de vendre son vin avant celui de ses tenanciers ou de ses vassaux.

Barbacane : ouvrage avancé défendant l’accès d’une  porte fortifiée. Synonyme : Boulevard.

Barri ou barrys : faubourg étendu au-dehors des portes de villes (les barres).

Bicadier : qualificatif de l’homme qui cultivait la terre avec sa pioche.

Bidauts : troupes légères armées de dards, de lances et de poignards.

Bistouri : porte encadrée par deux tours, à l’entrée du château ou de la ville.

Blés : on appelle « blés » toutes sortes de céréales, et même des légumineuses – fèves, pois – formant la base de l’alimentation médiévale.

Boisseau : unité de capacité, équivalant généralement à 1/32 de setier. 
 
Borde : grosse ferme isolée, en général, une « métairie ».

Bossage : parement de pierre formant une bosse plus ou moins saillante par rapport à ses arêtes.

Boulevard : voir Barbacane.

Bourgeois : habitant du bourg. Puis, habitant de la ville ayant reçu le « droit de bourgeoisie » : droit de profiter des privilèges de la ville.

Boursier : voir Clavaire.

Brassée : unité de mesure analogue à la toise et qui valait 6 pieds (environ 1,96 mètre).   

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

C

Cagot : malade atteint de la lèpre blanche (forme la moins grave de cette affection).

Canne : unité de mesure, particulière au Midi de la France. Elle était divisée en huit pans. En fait, très variable selon les endroits (canne de Montpellier: 1,98 m; canne de Toulouse : 1,79 m).

Carreries, Carreyras : rues larges (8 à 11 m) permettant le passage des attelages. Rues principales en quelque sorte.
                       
Carrerots, Carreyrous, Carrelots : dans certaines bastides, ruelles larges d’environ deux mètres, desservant l’arrière des maisons. Rues en quelque sorte piétonnes. Synonyme : ruette.

Carterées : unité de surface valant 1/4 de sétérée.

Cartonnée : unité de surface valant environ 7 ares.

Cartulaire : recueil de chartes
 
Casal : parcelle attribuée aux habitants pour l’établissement d’un jardin. Synonyme : casalium, casalère.

Castelnau : village neuf construit au cours des XIIe et XIIIe siècles autour d’un château.

Castrum, bourg castral : bourg fortifié ou non, subordonné à l’existence d’un château et centre d’une juridiction seigneuriale. Synonyme : villa.

Caution : personne qui prend un engagement à la place d’un tiers.

Cavalcade : obligation de suivre le seigneur au cours d’une expédition militaire de courte durée, appelée chevauchée.
 
Cens : le cens est une redevance, généralement en argent, exigée par le propriétaire d’un sol de son locataire mis en « saisine ou vêture » d’une parcelle. Après le XVe  siècle, le mot en vint à désigner des droits divers découlant de la seigneurie; on le rangea parmi les « droits féodaux ». Synonyme oublie.

Censier : compilation des droits et revenus d’une seigneurie. À partir de 1350, le terrier (ou rentier) réintroduit l’authenticité juridique dans l’inventaire.

Censive : c’est une terre que le seigneur a vendue. Il en a vendu la possession, ainsi que la propriété utile : seul le nouvel acheteur, désormais propriétaire, est responsable de cette terre et propriétaire de sa production. Mais, la censive reste une partie de la seigneurie, reste donc soumise au droit seigneurial. Le seigneur y a encore la propriété éminente.
 
Champart : droit que le seigneur percevait sur les récoltes : 1 gerbe sur 4 – ou 8 ou 12, selon les régions. Synonyme : terrage.

Chandelle : baguette de bois tendre enduite de suif ou de cire. Moins onéreux pour éclairer que le cierge de cire.

Chanoine : clerc participant à la vie commune d’un chapitre cathédral ou collégial.

Chapitre : un chapitre collégial est un collège de chanoines réguliers.

Charretière : qualificatif donné aux rues principales qui permettaient le passage des charrettes.

Charte : document exprimant un acte juridique et lui conférant une valeur authentique qui tient à la notoriété de l’auteur de l’acte et à son sceau.

Chaussée : route pavée, souvent ancienne voie romaine.

Chemin court : voir Escoussière.

Chevage : taxe légère et régulière payée surtout par les serfs.

Chevauchée : service militaire exécuté sous la forme d’une opération de quelques jours et dû au seigneur par l’habitant de la bastide.

Clavaire : officier municipal chargé de la garde et de la gestion de la caisse publique. Synonyme : boursier.

Clôture, « clausura » : enceinte d’une agglomération, matérialisée par un fossé, une palissade ou un mur de ville.

Colombe, Colombages, « Corrondatz » : pièces de charpentes verticales composant l’ossature d’un pan de bois. Les vides étaient comblés de torchis, de pisé ou de briques.
 
Colon : personne libre, cultivant une terre pour le compte d’un propriétaire ; ici, nouvel occupant.

Conquade ou conquate : mesure agraire égale à ⅔ d’arpent (34 à 52 ares selon la région).

Contrat de paréage : contrat d’association économique et politique entre deux ou plusieurs seigneurs, leur assurant une égalité de droits et une possession en division sur une même terre afin d’en assurer la gouvernance.

Consuls : magistrats municipaux les plus importants dans les villes de consulat. Ils sont chargés de l’administration de la ville en liaison avec le bayle.

Corbeaux : éléments en saillie sur les murs, destinés à supporter un encorbellement.

Cornières, coins : angles de la place publique où se rejoignent les couverts, aménagés parfois pour permettre l’accès à la place
 
Convers : dans les ordres religieux, en particulier, chez les Cisterciens, frères entrés dans la vie religieuse et qui se consacrent aux tâches domestiques dans les abbayes et les monastères.

Coseigneur : seigneur qui possède un bien ou un fief en  commun avec un – ou plusieurs – autre seigneur. Synonyme : parçonnier, parcerier, paréager.

Courtier : magistrat municipal chargé de certaines fonctions fiscales ou économiques.

Coutil : jardin potager.

Coussièges : banquette de pierre aménagée dans l’ébrasement de la baie, fenêtre ou archère.

Coutumes: ensemble de règles juridiques fondé su l’usage de fait sanctionné par les décisions de justice. Les franchises concédées par charte entrent dans la coutume. Dans le langage municipal, les coutumes sont aux XIe et XIIe  siècles les « libertés » reconnues.

Couverts : galerie-rue formée par le rez-de-chaussée des maisons. Le plus souvent sur la place publique, parfois sur la rue principale.. Synonyme : arcades, auvents, embans, galerie, garlandes.

Crestianie : léproserie.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

D

Détroit : propriété accordée aux habitants, d’une certaine étendue du sol de la bastide.

Dex : étendue et limites du territoire d’une nouvelle fondation.

Dîme : taxe versée à l’Église et représentant en principe la dixième partie des produits de la terre et de l’élevage.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

E

Échevins : magistrats municipaux dans le  Nord de la France.

Émonée : unité de surface valant environ 57 ares.

Empans : voir Couverts. Synonyme :  auvents, galerie, garlandes.

Emphytéote : tenancier bénéficiant durée. Bail emphytéotique : 99 ans.

Encours : opération de confiscation de biens menée contre des Albigeois.

Entremi : voir Androne.

Escoussière : chemin de ronde aménagé le long du mur de la ville. Synonyme. : chemin couvert.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

F

Feu : famille faisant « feu et pot » communs dans son âtre. Le feu est l’unité de base de toute assiette fiscale pour l’impôt direct.

Finage : circonscription sur laquelle un seigneur ou une municipalité avait un pouvoir de juridiction.

Fouage : impôt extraordinaire payé dans certaines provinces sur chaque feu.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

G

Gâche : quartier de la ville. Le nom vient de ce que le guet était organisé par quartier ou « gâche ». À Villefranche de Rouergue, chaque gâche était surveillée par une tour de guet.

Galerie : voir Couverts. Synonyme : auvents, embans, garlandes.

Garantes : voir Couverts. Synonyme : auvents, embans, galerie.

Gîte (droit de). Droit pour le seigneur en déplacement d’être logé et nourri par ses vassaux ou ses tenanciers. Deviendra au XIIIe siècle une redevance. Synonyme : albergue.

Glandée : la glandée est une pratique qui permet d’envoyer ses porcs paître dans les forêts pour y consommer les glands des chênes et les faînes des hêtres.

Gouttereau : voir Longier.

Grange : exploitation rurale dépendant d’une abbaye cistercienne et sur laquelle travaillent les frères convers.

Griffoul ou Griffon : fontaine monumentale, du nom de la colonne en forme de griffon qui surmontait la vasque.

Guider : sergent, gardien d’un territoire dont il surveillait les limites.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

H

Homme lige : terme utilisait pour désigner le vassal qui devait prêter l’hommage au suzerain, afin de mieux montrer sa soumission vis-à-vis de ce dernier.

Hôte : tenancier que l’on installait dans une nouvelle fondation, sauveté ou bastide, en lui  garantissant certains droits et privilèges.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

I

Intragia : droit à payer pour entrer en « bourgeoisie ».

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

J

Journal : unité de mesure agraire représentant environ 38 ares. 1 journal est égal à surface cultivée durant une journée de travail.

Juge-mage : lieutenant du sénéchal.

Jurats ou Jurés : représentant des habitants équivalant au consul. Ils forment le conseil municipal dans une jurade.

Jurade : conseil de jurés ou jurats qui gèrent la ville.

Jurés : prud’hommes qui participaient avec le bayle et les magistrats municipaux à l’exercice de charte.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

K

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

L

Lause, lauze : pierre plate utilisée comme pierre de couverture.

Leude (droit de) : péage ou droit perçu sur les marchandises apportées sur le marché ou les foires et généralement appliqué aux personnes étrangères à la bastide.

Localium : terme utilisait pour désigner l’emplacement d’une maison. Voir Platea ou Ayral.

Longer : mur latéral par opposition à la façade ou pignon. Synonyme : gouttereau.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

M

Maladrerie : hôpital.. Désignait le plus souvent une léproserie.

Mazel : banc de boucher installé sous la halle.

Mercadial : marché.

Mésséguier ou messier : officier municipal, sorte de garde-champêtre qui, avec les sergents, étaient chargé principalement de la surveillance des récoltes, et plus largement de la police rurale. Porte parfois le nom de « bandier ».

Motte : éminence artificielle créée pour servir de base à une place-forte ou à un donjon.

Mur de ville : enceinte urbaine bâtie en pierre, en brique ou en galet.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

N

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

O

Obit : fondation pieuse pour la célébration d’une messe annuelle à la mémoire d’un défunt, à la date anniversaire de sa mort.

Obole : pièce de monnaie de cuivre qui valait la moitié d’un denier tournois.

Ost : service militaire de longue durée dû au tenant du fief par les habitants de la bastide ou d’autres villages de juridiction.

Oublie : droit seigneurial analogue au cens, une sorte de rente versée au seigneur, le plus souvent en nature. Voir cens.

Obrador, ouvroir : boutique ou atelier ouvert au rez-de-chaussée de la maison.

Ordonnance : acte administratif émanant du seigneur ou des magistrats municipaux.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

P

Pacage : pâturage.
 
Padoens, Padouencs : place publique.
 
Pal : mât que l’on plantait au centre de la bastide le jour de la proclamation d’un nouveau peuplement ou au lendemain d’une élection.

Pans de bois : ossature du mur, constituée par des poutres (sablières, sommiers) et des poteaux de bois (colombes).

Pardonner : voir Coseigneurs. Synonyme : parcerier, paréager.

Parcerier : voir Coseigneurs. Synonyme : parçonnier, paréager.

Paréage, Pariage : convention de droit féodal conclue entre un seigneur puissant offrant sa protection et un autre plus faible lui donnant en indivision une seigneurie, dont les revenus étaient alors partagés. Ce contrat d’association peut concerner deux ou plusieurs seigneurs (voir Coseigneur).

Partager : voir Coseigneurs. Synonyme : Parçonnier, Parcerier.

Payssière : digue alimentant un moulin à eau, souvent associée à une écluse.

Péage : droit de passage perçu sur les personnes, les animaux ou les marchandises.

Pech, Puy, Pog, Pouy : colline isolée.

Pied : unité de mesure valant à peu près 0,33 m, équivalant au sixième d’une toise ou d’une brasse.

Pisé : maçonnerie faite avec de la terre argileuse et des cailloux.

Platea : mot employé à la place de localium ou d’ayral pour désigner l’emplacement d’une maison.

Poblan ou poblaror : désigne les habitants des bastides.

Poterne, Portanel : petite porte secrète à usage piétonnier, ouverte dans le mur de ville.

Pountet : petit pont couvert reliant deux habitations et enjambant une rue.

Prévôt : personnage représentant l’autorité royale ou comtale dans certaines bastides. C’était l’équivalent du Bayle.

Prévôté : juridiction sur laquelle le prévôt avait autorité.

Procureur : prépare le dossier et organise la procédure. Se distingue de l’avocat.

Prud’hommes (« Probi homines ») : bourgeois représentant les habitants de la ville auprès des seigneurs ou des magistrats municipaux.

Pugnerée : unité de surface valant environ 14 ares.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Q

Questaux : ce mot était utilisé pour désigner les serfs.

Quête, Queste : taxe perçue sur les questaux, impôt comparable à la Taille.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

R

Rase, Raze : unité de mesure équivalant à 0, 50 m.

Regrattière : marchande de légumes ou épicière.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

S

Saumée : somme, charge, fardeau. Ce terme est devenu une unité de volume correspondant à une charge d’homme.

Sauveté : bourgade rurale fondée par les monastères ou les hommes d’églises. Elle servait de refuge aux fugitifs et aux errants qui bénéficiaient du droit d’asile.

Sénéchal : dans le sud de la France : officier de l’administration royale (française ou anglaise) charge de gouverner une province. Il était chargé de l’administration domaniale et financière, de la police et de la justice. Il est appelé « Bailli » dans le nord de la France).

Sergents : agents municipaux qui assuraient le maintien de l’ordre dans la bastide sous la responsabilité des magistrats municipaux.

Sétérée : mesure agraire de surface. Ce que l’on peut ensemencer avec un setier. Valeur très variable : entre 50 et 60 ares, mais jusqu’à un journal.

Setier : mesure de capacité pour les grains (1,3 à 1,4 hl). 6 setiers = une charretée. 1/4 de setier = « quarte » ou «quarterée ». 1/8 de setier = « mesure » ou « rase ». 1/32 de setier = « boisseau ».

Sol : terrasse provenant mot latin solidus et utilisé pour désigner le sou.

Solelho : comble ouvert sur l’extérieur par une galerie, destiné au séchage des récoltes ou à un usage de belvédère.

Sous-acaser : sous-louer.
 
Stade : unité de mesure. 

Surcot : tunique, en général sans manche, que l’on mettait par-dessus la cotte.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

T

Taille : impôt levé sur les roturiers et dû en contrepartie de la protection fournie par le seigneur. D’abord exceptionnelle sous Philippe Le Bel, elle devint progressivement permanente sous la guerre de Cent Ans. Synonyme : Queste.

Tenure : terre concédée par un seigneur, qui accordait au concessionnaire la jouissance des lieux mais en conservait la propriété.

Terrage : voir Champart.

Tonneau : ancienne unité de mesure de volume. Le tonneau d’affrètement valait 1,44 m3.

Torchis : mortier de terre renforcé de paille, de foin ou même de crin.

Toulon : îlot carré ou rectangulaire, construit ou réservé pour la place publique. Synonyme : carron à Carcassonne, îlot.

Tournois : monnaie royale officialisée par Philippe Auguste. Une livre tournoi valait vingt sous-tournois.

Traverses : rues secondaires transversales, souvent en pentes, accessibles  aux attelages.

Traversière : qualificatif donné à une rue secondaire transversale.

Truie : machine de guerre destinée à lancer de gros morceaux de rocher contre les remparts.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

U

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

V

Végade : campagne militaire de 9 jours à laquelle les habitants du Marsan devaient participer par trois fois chaque année en temps de guerre.

Vicus, Vico : depuis l’époque romaine, petite agglomération rurale autour d’une église.

Vidimus : charte par laquelle une autorité confirme un acte antérieur qui est transcrit dans la charte après la mention « vidimus », « nous avons vu ».

Viguier : juge qui rendait la justice au nom du roi du seigneur. Parfois synonyme de baile.

Vilain : paysan libre, par opposition au serf.

Villa : voir Castrum.

Vinage : impôt sur le vin récolté ou transporté. Le seigneur touche un tiers de toutes les vignes à presser.

 

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

W

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

X

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Y

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Z

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Notes :

  •  Jacques Dubourg, Histoire des bastides, les villes neuves du Moyen-Âge.

Crédit Photos :

  • Chemin de ronde du château d’Ajat, Dordogne, By Père Igor (Own work), via Wikimedia Commons.

Consultez le sommaire de ce dossier